Mobile nav

 

Sous chapiteau

Le Roi nu

MARDI 21 MARS

Durée : séance de 1h30 à 2h30 (à déterminer en fonction des inscriptions).
Chapiteau des Baladins (380 places)

Pas de rencontre avec l'équipe artistique étant donné la durée du spectacle

4e secondaire et +

de Evgueni Schwartz
par les Baladins du Miroir,
la Maison Ephémère et
l’Atelier Théâtre Jean Vilar
mise en scène : Guy Theunissen
création musicale : Line Adam
avec Joséphine De Surmont,
Allan Bertin, François Houart, Diego Lopez Saez, Geneviève Knoops,
Monique Gelders, Aurélie Goudaer, Stéphanie Coppé,David Matarasso,
Andreas Christou, Virginie Pierre, Hugo Adam et Line Adam

Les Thèmes
Comédie, amour, couple, dictature, liberté d’expression

 

 

Les baladins du Miroir
Le Roi nu, sous le chapiteau des Baladins, mélange théâtre, chanson, danse et musique live (du rock mâtiné de jolies ballades) et multiplie les moments de délire visuel.

L’histoire

Henriette, la fille du Roi, et Henri... un garçon porcher tombent amoureux. Surprise par son père, la princesse se verra contrainte par celui-ci à un mariage forcé avec ”le Roi d’à côté”, aussi gros que vieux. La voici parachutée dans un royaume dont la rigueur n’a d’égal que la bêtise, un royaume où tout se met en place pour la noce dans un protocole abracadabrant. Malgré la présence d’un chambellan rugissant et d’une gouvernante tyrannique, ce mariage injuste pourra-t-il être évité ? L’amour aura-t-il le dernier mot ?

L’auteur

Evgueni Schwartz (1896-1958) s’est profondément impliqué dans le combat contre la dictature, l’arbitraire et l’oppression. Armé de sa plume, il écrit contes, fables et pièces pour marionnettes. Le Roi nu (1934) est sa première pièce destinée à un public adulte. Caricature d’un gouvernement autoritaire et du culte de la personnalité, elle est interdite par la censure avant même d’être portée à la scène. Elle ne sera montée qu’en 1960. Pour écrire cette pièce, Evgueni Schwartz s’inspire directement de trois célèbres contes d’Andersen : La Princesse au petit pois, Le Garçon porcher et Les Habits neufs de l’empereur.