Mobile nav

théâtre - conte

Deux valises pour le Canada


 dès 10 ans 
 5ème et 6ème primaire

OCTOBRE 2019
jeudi 24, 10 et 14h
vendredi 25, 10h

espace petit théâtre
1 comédienne et 1 musicien
jauge : 120
durée 50’

Dossier d'accompagnement de la Cie ICI
Dossier d'accompagnement de la MCA ICI

Cie Les Pieds dans le Vent / mise en scène : Lara Hubinont / lumières : Benoît Lavalard / écriture : Layla Nabulsi / musique : Julien de Borman / costume : Marie Kersten / scénographie collective / construction : David Natan / avec : Valérie Joyeux et Julien de Borman

 

 

L’histoire vraie d’une famille hongroise en 1957 qui tente de fuir son pays en emportant toute sa vie dans seulement deux valises et rêve de se réfugier loin, très loin, au Canada.

C’est l’après-midi. Il fait sombre. Nuages noirs pleins de neige. Le soir tombe.
Tu entres vite par la porte de la cuisine. Tu fermes la porte et tu y restes collé.
Tu es tout pâle.
Les enfants et moi, on te regarde.
Qu’est-ce qui se passe ?
On s’en va, tu dis.
On s’en va, tu dis. Habille les enfants, on part, ils vont venir.
Qui va venir ?
Fais-ce que je te dis. Dépêche-toi, tu dis.
Et moi, j’ai peur. Tout d’un coup, j’ai très peur.

ON EN PARLE

Valérie Joyeux fait escale aux Rencontres de Huy avec ses Deux valises pour le Canada
(...) En prise avec le monde qui l’entoure, le théâtre jeune public ne pouvait passer à côté des migrations, cette réalité de plus en plus préoccupante, et dès lors très présente sous diverses formes artistiques.
(...) Valérie Joyeux conte, elle, ses Deux valises pour le Canada ou l’histoire réelle que lui a confiée une famille hongroise obligée de partir subitement, sans se retourner, de marcher dans la neige, dormir dans ses valises vides, trembler à la frontière et bénéficier, malgré tout d’un peu de chance, ce coup de pouce d’un gardien qui a changé le cours de son existence.
Le Canada, la famille en rêvera longtemps, mais n’y arrivera jamais. Le voyage s’arrête en Belgique, cette terre d’accueil où tous ont pu s’installer.
Avec sa démarche hésitante, son vieux manteau sur sa chemise de nuit, ses cheveux grisonnants, et ce fauteuil râpé dans lequel elle va s’installer, Valérie Joyeux incarne avec maturité, ce rôle d’une dame en fin de vie, en prise avec le passé.
Un beau témoignage qui, dans une mise en scène très traditionnelle de Lara Hubinont, parle autrement de l’exil.
Laurence Bertels, La Libre Belgique.

Deux Valises pour le Canada - Teaser from Les Pieds dans le Vent on Vimeo.

;;