Mobile nav

2h14

Jeudi 5 mars, 10h (option) et 13h30

Durée : 1h (+ rencontre)
P.A.F. : 5€
Espace Théâtre
Dossier d’accompagnement
Public : à partir de la 3e secondaire

de David Paquet (Actes Sud- Papiers)
mise en scène : Manon Coppée
assistant mise en scène : Hippolyte de Poucques
création marionnettes : Anaïs Grandamy
maquillage marionnettes : Mélusine Pirotte
création lumière : Jérôme Dejean
scénographie : Marie-Christine Meunier
création sonore : Martin Salemi
régie : Unno Libert / Fanny Boizard / Mathieu Calant
voix off : Marouan Iddoub
avec Bruno Borsu, Alice D'Hauwe, Nathan Fourquet- Dubart, Martin Goossens, Elsa Tarlton et Esther Sfez

Ce matin-là, à l'école, tous ont des raisons d'espérer un peu de légèreté. Mais la journée s'arrête net, à 2h14.

2h14 raconte l’histoire de quatre adolescents et d’un prof qui se cherchent. Toutes ces quêtes sont le reflet de différents malaises propres à notre société. Si le sujet est sérieux, l'auteur David Paquet en a fait une pièce drôle, belle et émouvante remplie d’échappées surréalistes et d’instants poétiques.

A cheval entre théâtre et performance, l'écriture est fragmentée, remplie d’échappées surréalistes et d’instants poétiques. 2h14, c’est un regard ému et aigu sur l’adolescence et sur l’humain en général.

Pour porter le texte, chaque comédien est accompagné d'une marionnette à taille humaine. Le choix de présenter des marionnettes, en sus des comédiens, n’est pas anodin. Celles-ci permettent de s’affranchir des limites du corps. Elles offrent des possibilités inédites et infinies aux comédiens et à leurs interprétations. Les marionnettes
permettent également d’appuyer le style onirique et poétique du texte. De plus, elles offrent la possibilité de traiter de sujets difficiles avec une certaine distance, les rendant ainsi plus abordables.

Prix de la Ministre de la Jeunesse aux Rencontres Théâtre Jeune public de Huy 2018.

Portées par cinq comédiens caméléons, les marionneWes à taille humaine nous scotchent à leurs déboires. Comme l'atmosphère se charge d'électricité avant l'orage, une sourde menace plane sur ceWe chronique d'une catastrophe annoncée. Du désarroi d'une mère au besoin d'exister d'un enfant, il y a, dans 2h14 tout le spectre (désarçonnant) de l'humain.
Catherine Makereel, Le Soir.

La P'tite Canaille - 2H14 Teaser from Compagnie La P'tite Canaille on Vimeo.

;;