Mobile nav

Théâtre

Le Moment Clé

 dès 9 ans 
dès la 4ème primaire 

NOVEMBRE 2019
lundi 18, 13h30
mardi 19, 10h
mercredi 20, 10h

espace théâtre
3 comédiens
jauge : 180
durée 65’ + bord de scène de 15'

Carnet de l'élève  ICI
Carnet du prof ICI 
Carnet activités en classe ICI

Dossier d'accompagnement de la MCA ICI

Cie du Chien qui Tousse / avec Aude Droessaert - de Swetschin, Abdeslam Hadj Oujennaou, Yann-Gaël Monfort / mise en scène: Alberto Garcia Sanchez / écriture : Alberto Garcia Sanchez & la Cie du Chien qui Tousse / expertise linguistique : Magali Armengaud / musique originale et bruitage: Philippe Morino / costumes: Sophie Debaisieux / conception des éclairages et régie: Mathieu Houart / régie plateau et effets spéciaux: Benjamin Van Thiel / consultance en grande illusion, magie et pyrotechnie : Renaud De Swetschin / constructions scénographiques : Arnaud Van Hammee / décor : Eva Sauermann

Collecte «Des sardines pour des sans-toit»

Dans le cadre du spectacle Le moment clé, nous proposons aux classes qui le souhaitent de participer à une grande collecte de sardines, opération Un spectateur, une boîte à sardines.
Un endroit de dépôt sera prévu dans le Foyer de la Maison de la Culture pendant la semaine des représentations du spectacle. Cette collecte est gérée en collaboration avec le Collectif du Sud-Luxembourg «Des sardines pour des sans toit» qui les redistribuera notamment aux restos du coeur.

L’histoire commence tard dans la nuit, à cette heure où les gens qui ont un toit dorment. Un génie novice fait son apparition devant un clochard et lui propose de l’accompagner dans un monde meilleur. Le clochard est séduit, mais auparavant, il éprouve le besoin de répondre à une question qui le taraude : quel est le moment clé, ce moment où tout a basculé pour lui ? C’est alors que le génie lui suggère un voyage dans le passé...

Le Moment Clé aborde avec sensibilité, humour et une bonne dose de fantastique (grâce à l’illusionnisme), les thèmes de la pauvreté, de la solidarité et de la responsabilité collective face aux moments de fragilité.

NOTE D'INTENTION

Le pari du Moment Clé est de présenter des scènes quotidiennes, ordinaires et banales de la vie passée d’un homme, qui prennent une dimension toute particulière puisque cet homme est aujourd’hui à la rue. Jean-Pierre dialogue à bâtons rompus avec des êtres chers, revisitant ses souvenirs. Une simple conversation avec un ami ou un parent prend la tournure d’un grand événement ; ce qui devient exceptionnel, c’est d’avoir vingt euros dans la poche, de faire une blague, de rire... Le présent croise le passé et révèle le caractère précieux de la vie.

Jean-Pierre a conscience d’avoir perdu les neufs ou dix futurs possibles qu’il pensait tenir entre ses mains. Il veut saisir le moment où la descente a commencé pour lui, la chute libre, comprendre ce qui l’a déclenchée. Il découvrira qu’il n’y a pas eu de « moment clé ». Il n’a pas fait d’erreur déterminante et personne ne l’a poussé dans la rue. Il a perdu l’équilibre, c’est tout.

« La vie est belle. C’est le monde qui est mal fait », dira le génie. « Il faudrait permettre à l’humanité tout entière d’avoir le droit de tomber. ». La dramaturgie du Moment Clé donne une identité à celui qui n’en a pas : le Sans Domicile Fixe. A travers le spectacle, son humour et sa dimension fantastique, est soulevée la question de la solidarité et de la responsabilité collective face à la pauvreté.

;;