Mobile nav

Centre culturel en transition
En décembre 2018, la MCA a déposé son dossier de demande de reconnaissance pour la période 2021-2025. La réflexion qui a porté la rédaction du dossier a amené l’équipe vers de nouveaux objectifs, qui permettent de poursuivre ce qui fait sa fierté tout en y apportant des nouveautés, de nouvelles actions culturelles qui répondent à des besoins identifiés sur le territoire.

Trois niveaux de reconnaissance :
L’action générale : les missions de base d’un Centre culturel - défendre les droits culturels des populations arlonaises.
L’action intensifiée : un défi - accentuer les missions de base sur la commune et le sud de la province de Luxembourg.
L’action spécialisée de diffusion des Arts de la Scène : notre histoire, une spécificité.

Des nouveaux axes culturels
Majoritairement identifiée pour son action de diffusion des arts de la scène, la MCA développe d’autres actions, certaines articulées aux spectacles (thématiques, disciplines...), d’autres se construisant à partir de médias artistiques, de thématiques, de partenariats divers : les animations scolaires, les expositions, les projets participatifs et citoyens, les initiatives, les partenariats protéiformes, les actions, les projets d’éducation permanente, etc.

De nouveaux enjeux pour répondre aux envies des citoyens
L’équipe de la MCA a identifié des enjeux à défendre à Arlon et dans le sud de la province de Luxembourg. Chaque action culturelle choisie par la MCA est un niveau de reconnaissance particulier qui vient développer 1 ou 2 enjeux culturels. Ces enjeux seront traduits en ”opérations culturelles”, en objectifs à atteindre pour remplir au mieux les nouvelles missions du Centre culturel. C’est entourée de ses partenaires associatifs et des opérateurs du territoire que la MCA s’attachera à mettre en place ces nouvelles ”opérations culturelles”.

Les nouveaux enjeux en bref...
La jeunesse hors temps scolaire, la mixité, le réseautage et le partage seront développés progressivement au travers de nouvelles opérations culturelles (à Arlon et dans le sud de la province de Luxembourg). Ces nouvelles opérations seront mises en place progressivement durant la période de transition, entre 2019 et 2021, et viendront modifier les axes culturels actuellement en place.

Retours sur l’analyse partagée : parole à vous !

De 2016 à 2018, vous avez peut-être participé à l’analyse du territoire mise en place par la MCA en partenariat avec divers opérateurs régionaux : enquête sur les pratiques culturelles des jeunes, sondage ”Arlon demain, la Culture et vous !” lors du Dynamic 2016, micro-trottoir aux portes ouvertes de la MJ, spectacle In-accessible du théâtre est toi et rencontres après spectacles, concertations associatives, réunions participatives... Autant de processus mis en place à Arlon et en région afin de recueillir vos impressions sur les pratiques socioculturelles du sud-Luxembourg et vos besoins, vos envies pour demain.

Des envies et des besoins pour le territoire

* Des lieux dédiés à la rencontre avec une dimension socio artistique. Une population qui devient actrice. Des artistes locaux dans les rues, musique dans les endroits insolites, des espace de coworking.
* L’accès pour tous à la culture.
* Des connexions entre les associations du territoire.
* L’appui de la mixité dans les activités et les lieux socioculturels à Arlon et en province de Luxembourg.
* L’ouverture d’espaces publics pour tous afin d’accueillir des expositions, de la danse, des scènes ouvertes, des concerts et de se réapproprier la ville de façon citoyenne.
* Échanges, mixité et inclusion .
* Une communication partagée pour les associations et à destination des citoyens afin de donner de la visibilité aux acteurs et à la diversité des activités en province de Luxembourg.
* De la multiculturalité.
* De la convivialité et des lieux de rencontre (dans les espaces culturels et/ou publics).
* Recréer du lien social dans les rues et ailleurs.
* Mixité sociale, mixité des origines, mixité des publics.
* Valoriser la population jeune, importante en province de Luxembourg : offre socioculturelle adaptée, valorisation de ses compétences, etc.
* Une meilleure connexion entre les citoyens qui entrent et sortent d’Arlon et des communes voisines. Envisager des actions dans un contexte transfrontalier.
* Une meilleure connexion entre les associations qui oeuvrent en nombre dans le sud-Luxembourg. Mutualisation des forces et des ressources.
* Dans une région où le sentiment d’éloignement de la capitale est fort, développer un programme d’activités divers qui correspond aux envies, une offre culturelle riche et diversifiée.
* Développer le réseau associatif.
* Aménager l’espace public pour améliorer la mobilité douce et proposer des espaces de rencontre, de création, de partage.

Dossier de reconnaissance

;;