La saison se termine quand les beaux jours pointent timidement leurs rayons de printemps. Restent dans nos cœurs et nos mémoires les moments qui nous ont marqués et que l’on retrouve parfois dans ces pages.

Déjà, il nous faut repartir tous conquérir de nouveaux territoires et inventer de nouvelles frontières. C’est le défi auquel nous nous soumettons chaque année, avec plaisir. Notre bonheur est votre réponse et votre participation.

A peine ouvrons-nous les inscriptions aux ateliers et aux stages qu’ils se remplissent. Nous n’arrivons pas à soutenir la demande en matinées scolaires. Nos soirées sont un espace où circule un vent de liberté, d’humour, d’audace, d’émotion et d’intelligence pour tous.

Nous peaufinons la saison à venir ! En voici quelques extraits.

Le cirque : c’est le retour des 7 doigts de la main, cette compagnie complice que nous accueillons régulièrement depuis 2003. Reversible, leur dernier spectacle, créé à Montréal en novembre 2016, renouvelle le langage du cirque, sublimé par sa rencontre avec la musique, la danse et le théâtre. Du Québec, également, le duo acrobatico-comique des Foutoukours, à découvrir en famille !

Le théâtre : un ovni réjouissant, Blockbuster, un mélange en continu de plans de films américains à des fins parodiques où la voix des acteurs est remplacée par celles des comédiens sur scène qui assurent le doublage, les bruitages et la musique. Du grand art au service d’une performance où l’humour se conçoit comme un instrument de contestation ! Impressionnant !

L’humour : des retrouvailles avec Olivier de Benoist, Caroline Vigneaux, Véronique Gallo e.a.

Pour les nostalgiques d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, il y aura un spectacle de Michel Drucker qui raconte avec des extraits vidéo les anecdotes les plus drôles, les plus surprenantes, les plus détonantes de sa longue carrière. On se rappelle cette émission où il présente Serge Gainsbourg à Whitney Houston.

Si vous faites partie des fidèles de Marc Ysaye et de Mister Cover - A Rock’n’Roll Hits Story a été présenté cinq fois à guichets fermés ces deux dernières saisons -, vous ne manquerez pas, avec les mêmes protagonistes, Beatles vs Rolling Stones.

La suite du programme, le vendredi 15 septembre à 19h. Le rendez-vous festif de la rentrée à ne pas manquer.

Fernand Houdart
Directeur



Aldebert - Enfantillages 2


Tarifs
entrée : 25 € • enfants : 15 €
hors abonnement

Aldebert : guitare / chant,
Christophe Darlot : claviers / accordéon / choeurs,
Cédric Desmazière : batterie / percussions / choeurs,
Hubert Harel : guitares / accordéon / choeurs,
Jean-Cyril Masson : basse / choeurs




Avec la poésie et l'espièglerie qui ont fait le succès du premier opus (disque d'or avec 80 000 albums vendus), Aldebert replonge dans le monde des enfants, fait apparaître de nouveaux personnages (dragons, fakirs, médecins, rappeurs, parents débordés, voisins musiciens...), et s'interroge sur les problématiques qui font la réalité des enfants d'aujourd'hui (l'avenir, l'ouverture sur le monde, la famille, la tolérance, l'amour et surtout l'ivresse de la transgression !).

Avec près de 300 représentations, Enfantillages a déjà ravi plusieurs centaines de milliers de spectateurs, des petites salles aux grands festivals, en passant par l'Olympia ou l'Opéra Garnier.

Après avoir réuni une première famille de chanteurs et chanteuses sur le premier volet (Maxime Le Forestier, Cali, Anne Sylvestre, Hubert-Félix Thiéfaine, Yves Jamait, Marcel Amont, Clarika, Renan Luce, Amélie-les-Crayons, Les Ogres de Barback, Elodie Frégé, Vincent Baguian, Riké et Steve Waring), Aldebert voit de nouveaux artistes de générations et d'horizons différents le rejoindre et participer à ce second album : Louis Chédid, Bénabar, Claire Keim, Sansévérino, Jocelyne Béroard et Jacob Desvarieux (Kassav'), François Morel, Alexis HK, Alizée, Archimède, Carmen Maria Vega, Olivier Slabiak (Les Yeux Noirs), Ours, Didier Wampas, Ben Mazué, Ben Ricour, Barcella, Jérôme Daran, Sirius Plan, Tactil Box, Leeroy et Sophie Tith partagent maintenant ses chansons !

Le spectacle offre une toute nouvelle scénographie et une mise en scène dans un décor inédit : une soucoupe volante atterrit et devient l’organe central du spectacle, haut en couleurs, où se mêlent jeux d’ombre, projection vidéos, théâtralité et instruments farfelus. Qu’il s’agisse du cadre scolaire ou familial, Aldebert, accompagné de ses quatre musiciens, propose a son public un moment d’évasion et de bonne humeur communicative.

A voir prochainement