Mobile nav

Les surprises de septembre
Brève esquisse d’une saison à venir

Le rendez-vous est fixé au vendredi 13 septembre à 19h même pour les superstitieux. Ce moment où les passionnés remplissent leur panier culturel est incontournable, convivial, joyeux quoique le mot panier renvoie à une connotation d’achat d’un chat dans un sac et ne convient pas à la démarche que nous promouvons. Nous défendons le partage et la connaissance pour donner une chance à des spectacles nouveaux, des artistes inconnus, des genres inédits. Mais pourquoi ne pas laisser les spectacles connus dans le domaine de l’achat en ligne ? Pour laisser aux passionnés la chance d’y assister, pardi !

Et la saison prochaine ?

Les incontournables de la maison
Les 7 doigts de la main, l’ambassadeur du cirque québécois, Daniel Hanssens, Pascal Racan, Laure Godisiabois... de la Comédie de Bruxelles, Alain Leempoel et Natacha Amal pour le Théâtre des Galeries, l’Atelier Théâtre Jean Vilar avec Un Tailleur pour dames, Hamlet avec la rock star Mustii dans le rôle-titre...

Les stars

Hooverphonic, I Muvrini, Axelle Red et la Rock’n’Roll Hits Story autour de Woodstock, commentée par Marc Ysaye et revisitée par Mister Cover...

Les humoristes
Baffie, Jeremy Ferrari, François Morel...

Les découvertes
Noémie de Lattre présente Féministe pour homme, un one woman show élégant, décapant, osé et troublant, Les Ménopausées avec un trio de comédiens exceptionnel qui se joue des idées toutes faites avec un aplomb confondant, Le Porteur d’histoires d’Alexis Michalik, une manière passionnante de raconter deux siècles d’histoires en suivant les méandres d’une famille. Alexis Michalik, qui écrit et met en scène la pièce, est l’auteur et le réalisateur du film Edmond et un des auteurs les plus influents de la scène parisienne aujourd’hui.

Le voile est levé, et c’est là une toute petite partie d’un programme à découvrir à la rentrée, en septembre.

Votre participation, comme le disait Caroline Vigneaux en fin de saison, est ce qui rend possible le rayonnement de cette maison, merci.

Fernand Houdart
Directeur

 




Catégorie
Musique
Durée
1h30
Espace
Théâtre

Tarifs
entrée : 50 €
hors abonnement


Lynda revient avec un nouvel album, "Feutres et pastels", offrant une écriture toujours aussi ciselée et des mélodies imparables. Sa tournée 2014 a commencé avec 3 concerts exceptionnels à l’Olympia et plus de 30 dates en Europe dont une étape habituelle maintenant à Arlon où elle a en outre ses habitudes chez Julie et Frédéric César, ses amis du restaurant Or Saison.
Cet album, le dix-septième, paraît 24 ans après "Nos rêves", son tout premier opus. Découverte alors au festival de Granby au Québec, elle sera un peu plus tard parrainée en France par Charles Aznavour et nous la découvrirons pour la première fois à Arlon en 1999.
Soucieuse de se renouveler, sans se renier ou détourner son fidèle public de ces scènes de vie truculentes, entre peintures au vitriol de ses contemporains et mélodrames ordinaires, elle aborde avec force et conviction les réalités de la vie d’artiste. "Je tourne, je tourne" exprime la difficulté à gérer de front une vie familiale et professionnelle, "Quand j’étais petit gars", la nostalgie de l’enfance... Elle pourfend le racisme qui perdure, elle distille son humour cru et provocateur qu’on lui connaît, elle dresse un état des lieux sans fioriture sur la vie de couple.Autant de préoccupations qu’elle traite avec la sensibilité, la justesse de ton et le sens de la dérision qu’on lui connaît.
Excessive, généreuse, extravertie, Lynda ne laisse personne indifférent et c’est ce qu’on aime chez la créatrice des "Souliers verts".


A voir prochainement