Alain Platel/Nicht Schlafen

Durée
1h40
Espace
théâtre

par les Ballets C de la B
mise en scène : Alain Platel
composition et direction musicale : Steven Prengels
avec Bérenger Bodin, Boule Mpanya, Dario Rigaglia, David Le Borgne, Elie Tass, Ido Batash, Romain Guion, Russell Tshiebua, Samir M’Kirech



Tarifs
entrée : 22 €
abonnement : 2 crédits


danse - théâtre - musique

Les Ballets C de la B ont été créés en 1984 par Alain Platel. Aujourd’hui cette compagnie tourne dans le monde entier, les maisons d’opéra, les lieux de danse réputés et les plus fameux festivals. Le mélange incroyable de visions artistiques qui préside à son destin empêche toute définition réductrice de son empreinte. Le style de la compagnie est populaire, anarchique, éclectique et engagé et sa devise pourrait être : ”Cette danse s’inscrit dans le monde, et le monde appartient à tous”.

Après Coup fatal, la nouvelle création d’Alain Platel Nicht Schlafen s’inspire de l’œuvre de Gustav Mahler et des traditions polyphoniques interprétées par les chanteurs congolais Boule Mpanya et Russell Tshiebua, les deux étoiles de Coup fatal.

Outre la musique de Mahler, Alain Platel s’inspire de la biographie du compositeur, de l’endroit et de l’époque où il vécut. Platel se concentre surtout sur les premières années du 20e siècle – Mahler mourut en 1911 – qui aboutirent aux crises majeures et aux tragédies que sont les deux guerres mondiales. Le parallèle entre le début du siècle précédent et les événements d’aujourd’hui se fait en révélant comment la musique de Mahler et l’art en général permettent d’exprimer les nombreuses émotions violentes et les confusions de l’époque...

Article paru dans le Vif le 11/11/2016 ICI

A voir prochainement