Bernard Lavilliers
Baron Samedi


Tarifs
entrée : 50 €
hors abonnement


Baron Samedi, c’est le maître du cimetière en Haïti, une des figures du Vaudou. C’est le dernier album de Bernard Lavilliers, l’un des meilleurs de sa carrière. Parti à Port-au-Prince quelque temps après que la ville ait été ravagée par le tremblement de terre de janvier 2010, Bernard Lavilliers rend visite à ses amis artistes. Installé chez le peintre et musicien Grégory Vorbe, il voit sur le mur d’un cimetière la figure du Baron Samedi, personnage important du panthéon vaudou haïtien, avec son haut-de-forme blanc et ses lunettes de soleil dont un verre est cassé.

Quand je suis arrivé, le Baron Samedi régnait sur la ville. Comme un grand silence....

Je voulais un album qui ait du souffle, dit Bernard Lavilliers. Le vingtième album de sa carrière a, en plus, une ampleur, une vision, une densité singulières.

Jamais on ne l’avait entendu concilier ainsi l’urgence des mots et la clarté de la musique, le vacarme de l’humain et la sûreté d’arrangements aussi vastes. Il a voulu que cet album ait des couleurs de musique de film, de chanson française classique, de pop à grand orchestre. Il fallait ces larges vaisseaux de cordes et ces nobles mouvements des mélodies pour embrasser toute l’humaine condition et toute la force de la vie. Car Baron Samedi est un vingtième album qui explore le monde d’aujourd’hui et sa mémoire, les grands mythes et le cœur de chaque homme.

A voir prochainement

Hooverphonic

Du samedi 6 mai 2017
Au dimanche 7 mai 2017

Hooverphonic  

Hooverphonic

Du samedi 6 mai 2017
Au dimanche 7 mai 2017

Hooverphonic  

Quentin Dujardin/Ivan Paduart

Le vendredi 12 mai 2017 à 20:30

Quentin Dujardin/Ivan Paduart