Lettres à Elise

Catégorie
Théâtre
Durée
1h40
Espace
Théâtre

de Jean-François Viot
production : Les Baladins du Miroir
mise en scène : Nele Paxinou
avec Jean-Marie Pétiniot
et Sophie Lajoie


Tarifs
entrée : 15 €
abonnement : 1 crédit


Début août 1914, Jean Martin, l’instituteur d’un petit village auvergnat, doit partir à la guerre. Il quitte son épouse, Elise, et leurs deux enfants, Camille et Arthur.
Les choses commencent bien : il retrouve à la caserne les amis avec lesquels il a fait son service militaire. A défaut d’enthousiasme, ils se réchauffent de camaraderie.
Le soir, il adresse une première lettre à Elise. Elle lui répond. Et, bientôt, à travers leurs courriers, se raconte leur histoire marquée par le comique et le tragique des années de guerre, de l’amour à la révolte, de la tendresse au désespoir.
"Lettres à Elise" offre un témoignage bouleversant sur la Grande Guerre et propose, loin des hommages officiels et des grands faits de l’Histoire, un drame familial intime et touchant.

A travers la correspondance de Jean et Elise, c’est l’absurdité de la guerre qui nous frappe. Les lettres évoquent les désarrois, les drames, les frustrations. Les trahisons des uns côtoient le courage des autres. Un ami de Jean découvre lors d’une permission que sa femme le trompe. La sœur de Jean résiste aux appétits sexuels du fils de la Comtesse, richissime propriétaire terrienne qui tire profit de la guerre... Loin de célébrer les grands faits de guerre, le parti pris de l’intime par la mise en scène de ces lettres bouleverse (dix milliards de lettres écrites en quatre ans par les poilus).
Cette évocation du drame de 14-18 arrive à point nommé aujourd’hui en Europe, où les poussées nationalistes sont si fortes (NVA en Flandre, FN en France, Ligue du Nord en Italie...), pour provoquer une réflexion morale sur les rapports entre l’histoire individuelle et l’Histoire ainsi que sur le pouvoir politique et l’individu dans la société.

A voir prochainement