Chaos

Catégorie
Théâtre
Durée
1h45
Espace
Théâtre

de Mika Myllyhao
production : Atelier Théâtre Jean Vilar
et Festival Royal de Théâtre de Spa
mise en scène : Jean-Claude Idée
avec Isabelle Paternotte,
Stéphanie Van Vyve et Nathalie Willame


Tarifs
entrée : 15 €
abonnement : 1 crédit


"Chaos" raconte quelques mois de la vie de trois femmes lancées dans le grand chaos de la vie moderne. Elles mènent de front leur vie
professionnelle, leur vie de mère, leur vie amoureuse. Le discours dominant de notre époque est pour elles sans pitié : elles se doivent d’être à la fois parfaites au lit, parfaites au boulot, parfaites au berceau... autant dire que c’est un défi presque impossible à relever.
Alors, de temps à autre, elles "pètent les plombs" et c’est le chaos ! Le stress, la pression, la souffrance morale se traduisent par des accès de violence imprévisibles, surtout quand l’alcool se mélange aux antidépresseurs. Heureusement, il y a les copines, les amies de toujours à qui elles peuvent faire appel les mauvais jours, à qui elles peuvent se confier, avec qui elles partagent leurs angoisses, car les hommes, même aimants, écoutent si mal....
Il y a Sophia, institutrice, mariée, mère de deux enfants. Elle voudrait empêcher la fermeture de son école frappée par les mesures d’économie entraînées par la crise. Il y a Julia, psychiatre, célibataire, toujours surchargée de travail, sans homme et sans enfant, elle est sans cesse à la poursuite de l’amour parfait. Il y a Emmi, divorcée, journaliste, en bagarre avec son ex- époux pour la garde de leur fille de 6 ans. Chacune de ces femmes nous raconte sa vie et nous en joue les scènes principales avec l’aide de ses deux amies. Sans déguisements, sans changement de décor, sans artifices, elles se partagent une trentaine de rôles, indifféremment masculins ou féminins.
Ce sont les règles du théâtre épique appliquées à la comédie contemporaine. On revient à la simplicité des récits de notre enfance, où la voix de notre mère, à peine un peu changée, nous lisait les contes et devenait la grand-mère, le loup, le chaperon rouge, et même les chasseurs ! Quoi d’étonnant si cela marche encore et fait remonter du fond de nous-mêmes de très anciennes émotions ? Nous voici tour à tour touchés, amusés, inquiets, interpellés, indignés...
Jean-Claude Idée

A voir prochainement