Ecrire avec Giuseppe Lonobille
Atelier d'écriture géant

VENDREDI 24 FÉVRIER, 13H

Durée : 2h
P.A.F. : 3€
Espace Petit Théâtre (100 places)

Dans le cadre du mois "Migrations, vivons la rencontre"

4e secondaire et +

Proposition d’atelier :
L'atelier aurait pour but d'amener les jeunes à interroger leur passé familial, leurs origines. Loin de s'adonner à de la pure fiction, ils seront invités à explorer leur histoire "cachée" et à écrire à partir des récits qu'ils auront pu récolter. Une sorte de grille d’enquête leur sera communiquée au préalable.

Biographie

Metteur en scène, comédien, plasticien et auteur, Giuseppe Lonobile crée sa compagnie théâtrale l'Atis théâtre en 2000. Issu du Conservatoire de Mons, le texte est à la base de ses créations. Il crée des spectacles centrés sur la difficile construction de l'être. De Duras à Kafka, en passant dernièrement par Eric Durnez (Childéric) et Véronika Mabardi (Loin de Linden), son obsession est de cerner au mieux les rouages d'une société en pleine mutation. Et d'y dénicher la part d'humanité qui nous anime.

Giuseppe Lonobile anime en outre des ateliers théâtraux et travaille ponctuellement pour des associations comme le CDWEJ, Promotion théâtre ou encore le Centre des Ecritures Dramatiques.

Depuis 2 ans, il co-anime avec Gaëtan D’Agostino une formation en écriture et en théâtre pour les futurs instituteurs de la HERS de Virton, dans le cadre du projet "Art à l’école" du CDWEJ.

L’atelier

Cette saison, nous vous proposons de partir à la découverte de l’univers de Giuseppe Lonobile par le biais d'un atelier d'écriture.

Pour lui permettre d'emmener les jeunes en écriture avec la plus grande liberté, nous lui avons laissé carte blanche quant à la formule souhaitée.

Note d'intention

L'atelier aurait pour but d'amener les jeunes à interroger leur passé familial, leurs origines. Loin de s'adonner à de la pure fiction, ils seront invités à explorer leur histoire "cachée" et à écrire à partir des récits qu'ils auront pu récolter. Interroger, retranscrire, interpréter, transformer, sont autant d'étapes qui baliseront l'atelier. Il sera demandé à chacun de venir avec de la matière enregistrée ou écrite... L'auteur en herbe devra donc préalablement "interroger" un grand-parent, une tante, une amie de la famille. Cette (ou ces histoires) récoltée(s) servira(ront) de matière première.

L'idée de l'atelier est née du spectacle Loin de Linden. L'auteur, Véronika Mabardi, a interrogé ses deux grands- mères. Celles-ci lui ont raconté leur vie depuis leur plus tendre enfance. Les joies, les peines. La petite histoire se glissant dans la grande. Des ateliers ont déjà été menés en ce sens. La richesse des témoignages rend aux jeunes auteurs une part d'histoire oubliée et qui pourtant leur appartient.