Chanson française - conte - JM FRANCE

ICIBALAO

 dès 6 ans 
 primaire 

NOVEMBRE 2017
jeudi 16, 10h et 14h

espace théâtre
3 musiciens
jauge : 400
durée 50’

Dossier pédagogique de la Cie ICI

Presque Oui  / écriture : Thibaud Defever / musique : compositions de Thibaud Defever / textes d’Isabelle Haas et Thibaud Defever / mise en scène : Sophie Forte et Éric Bouvron / direction musicale : Roland Bourbon / conception lumières : Romain Ratsimba / avec Thibaud Defever, chant, guitares / Pierre Marescaux, trombone, appeaux, voix / Romain Delebarre dit Delbi, batterie fine et colorée, voix

 

Lauréat des talents adami musique jeune public 2016 

Nina n’a peur de rien et Thibaud a peur de tout. Ensemble, ils partent sur le chemin de l’Icibalao, un endroit où l’on peut vivre ses rêves, comme on les a rêvés. Trombone, guitare et batterie insufflent une énergie rock à cette rencontre émouvante entre deux enfants aux destins différents, où se croisent en chansons les songes persistants et les vies rêvées, sous l’oeil de fantômes bienveillants cachés dans les plis du rideau...

Leader du groupe Presque Oui, Thibaud Defever étonne depuis quinze ans par ses textes ciselés, la finesse de ses arrangements et ses performances entre chanson, stand-up et musique de chambre, saluées par un palmarès éloquent (1er Prix du concours Le Mans Cité Chanson, Bravo des professionnels au Festival Alors Chante !, Prix Raoul Breton 2012...). Il signe avec cette première création pour le jeune public un vrai petit bijou d’humour et d’émotion.

PRESSE

Thibaud Defever, chanteur guitariste du groupe Presque Oui, devient narrateur et personnage de ce conte musical, créé avec la pétillante Sophie Forte, en co-mise en scène avec Eric Bouvron. Très bien entouré, l’interprète tisse cette jolie histoire d’amitié, de chansons douces en nuances rock. Un mélange subtil de délicatesse et d’humour.
Télérama Sortir

L’amour, la maladie, la mort, l’enfance... Le voyage initiatique quasiment immobile du héros de ce conte musical moderne aux côtés de la petite Nina a de quoi bouleverser les jeunes et les adultes du public. Pour une première expérience à destination des enfants, Thibaud Defever a su trouver le juste équilibre et le ton juste. L’empathie du public est habilement contrebalancée par quelques respirations scéniques et musicales drôles et légères afin que ce thème grave ne devienne pas pesant. La légèreté des chansons et l’orchestration, la douceur des paroles et la pertinence du récit, embarquent irrépressiblement le public aux côtés de ces trois compagnons de fortune. Un magnifique univers !
Frédéric Levêque, théâtre de Montélimar