Un spectacle sans pudeur qui aborde de façon clownesque les peurs et le quotidien des tout-petits.

Petites histoires grrrochonnes

Théâtre des 4 mains

dès 3 ans
maternelle

MARS 2017
lundi 27, 10h et 14h
mardi 28, 10h et 14h
mercredi 29, 10h
jeudi 30, 10h et 14h
vendredi 31, 10h et 14h

espace plateau
3 comédiens
jauge : 100
durée 45’

Dossier d'accompagnement ICI


mise en scène : Marie-Odile Dupuis / interprétation : Laetitia Salsano, Nicolas Legrain, Benoit de Leu de Cecil / scénographie, marionnettes, accessoires : Aurélie Deloche / construction : François De Myttenaere, Jonathan Vincke / costumes : Sophie Debaisieux / musiques : Max Vandervorst


Au loin, une petite maison en brique. Il y a de la lumière. C’est la maison de Claude et Maggie. elle est bien solide et même quand le vent souffle fort, on n’y a pas peur. Claude et Maggie accueillent les enfants chez eux et pour passer le temps en attendant la fin de la tempête, ils se mettent à leur raconter des histoires grrrochonnes. Mais ces histoires les dépassent et toute la maison s’y met elle aussi, du fauteuil à la fenêtre, de la cheminée au bac à linge sale !

Claude et Maggie sont des grrrochons : « GRRROChON » comme GRRR, comme GROs, comme COChON, comme GROIN, comme GROGNON aussi parfois. C’est un couple joyeux et amoureux qui accueille les enfants chez lui un jour de tempête, mais aussi une souris moqueuse, des limaçons musiciens, des coccinelles, un cochon pondeur, un fauteuil blagueur, un loup maladroit ou une crotte de nez voyageuse.

Sans les nommer clairement, le spectacle s’appuie sur des comptines et des histoires ultra connues des tout- petits : la souris verte, le grand méchant loup, les trois petits cochons ou encore le pote du cochon qui pond des œufs. Le spectacle s’amuse à remixer ces comptines et histoires, à les rendre presque réelles, presque touchables, comme un livre illustré qui se mettrait à vivre devant les petits lecteurs. Il aborde sans gêne leur quotidien, quotidien parfois un peu cru quand il s’agit de faire pipi, de se moucher, ou de téter sa tétine ...

La scénographie qui intègre le public dans la petite maison de Claude et Maggie a été conçue comme un livre pop-up : elle se déploie, ouvre ses portes secrètes et emmène les enfants de surprise en surprise.

PRESSE
Guignolesque en diable, la nouvelle création du théâtre des 4 mains, mise en scène par Marie- Odile Dupuis, joue à fond la carte farcesque et teinte son récit de notes poétiques. truffées de surprises et d’animations façon pop-up, ces Petites histoires grrrochonnes rythmées par les musiques ludiques de Max Vandervorst n’oublient pas d’inviter quelques personnages clés tels la souris verte ou le grand méchant loup dont on apercevra la queue dans la cheminée. histoire, cela va sans dire, de frémir entre deux éclats de rire. Drôle et osé sans jamais être vulgaire, voici un vrai spectacle pour enfants, enlevé et jubilatoire.
Laurence BERTELS - La Libre Belgique

PETITES HISTOIRES GrrrOCHONNES from 4mains on Vimeo.